top of page

Le corps parle ! Comment se servir du langage corporel pour votre séance photo ? (et dans la vie !)


Femme brune allongée sur un fauteuil vert


Femme d'affaire assise sur une chaise design en bois

On a tous recherché un jour sur Google une personne avec qui travailler. Que ce soit un médecin, un agent immobilier, voir même le coiffeur qui pourrait s'occuper de notre petite tête (pas vécu, non !).

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir en quoi son portrait avait pu influencer la décision d'avoir ou non à faire à cette personne ?


Réfléchissez... vous avez lu un ou 2 avis favorables, puis vous avez cliqué sur sa photo. Et là, sans savoir pourquoi, vous vous êtes juste dit "ça va pas le faire". Next.

A l'inverse, il vous est arrivé de tomber sur un profil, contenant un portrait, et vous vous êtes senti(e) en confiance et avez pris contact avec cette personne.

On passe aussi souvent notre chemin quand il n'y a pas du tout de portrait !


Et bien votre subconscient, sans que vous vous en rendiez compte, a analysé l'image pour voir si s'en dégageaient confiance, sympathie, et sincérité.

En gros, un simple portrait peut donner envie d'avoir à

faire à quelqu'un, comme il peut totalement vous rebuter.


Vous trouverez ci-dessous plein de petits "trucs et astuces" pour apprendre à vous servir de votre corps comme outil de communication avant même de prendre la parole, notamment lors de votre séance photo.



Un homme assis avec un pantalon jaune devant son atelier d'artiste


Revenons au fameux portrait sur lequel vous êtes tombé et qui vous a mis en confiance. Est-ce parce que cette personne était une bombe, une beauté ancestrale au sens propre ?

Très probablement pas.

En revanche c'était peut-être pour ce que cette personne dégageait. Un sourire rayonnant, un regard qui met en confiance, une allure paisible et sûre de soi à la fois...?

A une époque où les portraits sont bien souvent très (TROP) retouchés, où l'on ne sait plus trop à qui on aura à faire, avoir le plaisir de voir une personne qui inspire confiance et sympathie est primordial.

Combien de portraits ou selfies, sur lesquels on peut pourtant nous-même nous trouver esthétiquement "beaux", inspirent pourtant le dédain, le mépris, ou même le trop-plein de confiance en soi ?

Qui a envie de travailler avec quelqu'un qui nous regarde de haut et avec qui on se sent tout(e) petit(e) ?

Je pense que le pire dans tous ça, est quand notre portrait inspire tous ces côtés négatifs, alors qu'on n'est en rien comme ça.



Femme souriante tatouée devant un fond rose

Voilà, du coup je mets une photo de moi (gnac gnac)

Elle vous inspire quoi ?



Commencez par observer autour de vous, votre propre vie


1. Le mouvement et la gestuelle


Les expressions, les gestes, font partie des choses qui vont donner au spectateur, à la personne en face, confiance (ou non). Jetez un oeil dans vos magazines, les pubs, votre fil instagram, facebook, Linkedin.

Observez les photos et demandez-vous ce que vous inspirent les personnes sur ces photos, réflechissez, analysez le message que vous recevez en regardant ces images.

Cette première phase vous aidera à prendre conscience de tout ce que peut transmettre une photo. Et par la suite vous aider à l'appliquer sur vous-même. Oui, je n'ai pas dit que ça n'allait pas demander un peu de travail, qu'on se le dise !



2. Les expressions


Sourire ou pas sourire, sourire ouvert ou sourire fermé, sourcils froncés ou regard de haut. Il y a tellement de choses qu'on peut lire sur un visage. Un même portrait avec une petite variation peut véhiculer une image complètement différente.

Je m'y colle encore :


Observez ces 3 portraits de votre photographe préférée (oui oui !). Quel message ils véhiculent ? Lequel vous attire et lequel vous semble "faux" ? Qu'inspire le 1er, le 2ème, et enfin le 3ème ?


Entrainez-vous devant votre miroir (oui oui, même vous qui évitez les miroirs !) penchez la tête d'un côté, de l'autre, mettez vous de 3/4, de face, bras croisés, mains dans les poches, en appui sur une jambe, incliné vers l'arrière, vers l'avant.

Souriez sincèrement, souriez d'un air "faux-cul", ne souriez pas, plissez les yeux, levez le menton, baissez-le. Qu'est ce qui change ? Vous observer permettra de corriger ce qui ne semble pas "sincère" dans votre image. C'est une réflexion à mener, et pas un jugement sur vous-même, évidemment.


3. Le regard :


Un regard dit "de haut" donnera plus une impression de "trop confiant", du "je te regarde de haut parce que je vaux mieux que toi". A éviter donc, vous vous en douterez. A l'inverse un regard de bas pourra donner un coté inférieur "j'ai peur et tu m'impressionnes". Ça non plus, on n'en veut pas.

La meilleure solution est donc d'avoir un regard droit vers l'objectif, l'appareil du photographe face à vous et au niveau des yeux. De cette façon la personne ne sentira ni supériorité ni infériorité. En tout cas pas à cause du regard :)


Femme en t-shirt blanc devant un fond beton

4. La position du visage :


Si vous avez déjà fait des portraits avec moi vous connaissez : le pigeon, la tortue, la poule, le cygne bref.... le visage qu'on avance et le menton qu'on descend !

Si vous n'avez jamais fait de photos avec moi, ne prenez pas peur, et lisez ceci, à appliquer AUSSI lors des photos entre potes et en famille (testé, vécu, vaincu !).

Cela consiste à tiiiiiiirer votre visage droit en avant vers l'appareil sans bouger les épaules, puis à inclincer lééééégèrement le menton vers le bas. Cette technique est l'un des secrets les mieux gardés de l'histoire de l'humanité de la photographie (ou du moins de mon petit home-studio) ! Quel que soit votre morphologie, PERSONNE ne veut avoir un double menton en photo et grâce à cette technique, pffffuiiiit pas de double menton ! Au-delà de ça, avoir le visage en arrière, en langage corporel, montre un sentiment d'insécurité.

Bien sûr, vous n'êtes pas dans votre zone de confort, là, à faire des portraits, mais est-ce que la personne qui regardera votre portrait doit le savoir ? NOPE !


Femme blonde en marinière devant une rue pavée

Cet exercice (dont je compte vous poster une vidéo bientôt) permet non seulement d'éviter un double menton, mais surtout il redéfinit votre mâchoire afin d'affiner votre cou et votre mâchoire, et d'ajouter à votre portrait de l'assurance. Votre regard, grâce à cette technique, prend une bonne dose de "aies confiaaaannnccccccce"



5. Les mains :


AAaaaaaah ces mains qu'on aimerait pouvoir détacher de son corps comme un playmobil pour savoir quoi en faire !! En photos, mais aussi face à quelqu'un d'important, ou en tout cas qui nous impressionne. Vous avez remarqué comme le malaise passe DIRECT dans les mains ? Non seulement les mains moites de malaise mais aussi le truc genre "j'en fais quoi de ces machins qui pendouillent ?!"

C'est un des sujets les plus difficiles. Savoir quoi faire de ses mains. Parce que, soyons honnêtes, dans la vie de tous les jours, on ne passe pas son temps à penser à ce qu'on fait de ses mains. C'est un peu comme respirer. Si on y pense trop on a l'impression de ne plus y arriver (lol)

(Marion, tu t'égares)

Les mains, donc ! C'est aussi et étonnamment, le " problème" le plus facile à solutionner lors d'un shooting.

Bah oui on les enlève !

Ok, mauvaise blague. (que ceux qui connaissent bien mes blagues et savaient déjà lèvent la main !)

Donc non. Vos mains, c'est moi qui m'en charge. Et croyez-moi y a d'quoi faire. Dans les poches, sur le bureau, tenant quelque chose (un mug, un téléphone ?), vers un mur, une table bref... Plein de manière de les occuper ces petites. Et très souvent, elles n'apparaissent même pas à l'image, le but est de vous aider à vous... décontracter :)


Femme brune habillée en blanc devant un fond blanc


Femme souriante blonde sur un fond noir






Et, de même que pour la gestuelle, entrainez-vous devant un miroir. Les mains sous le menton, dans les poches, croisez les bras... Contrairement à ce qui se dit, croiser les bras n'est pas forcément gage de fermeture. En portrait, ça peut permettre de donner de l'assurance, tout, encore une fois, est dans le regard et ce que l'on dégage.

Regardez la lumineuse Isabelle : ses bras croisés sur le genou, n'est elle pas lumineuse !?











6. Le sourire ET ZE PLUS IMPORTANT choisir un(e) photographe qui vous corresponde :


C'est DIFFICILE de sourire sur commande. On est bien d'accord ! Oui mais c'est là que j'interviens (ou qu'intervient l'autre photographe, je sais que je n'ai pas l'exclu :) ). Et c'est là qu'il est important de choisir un photographe qui vous inspire confiance.


Petite parenthèse :


1. vous avez vu sa photo et lu son "à propos" (ou mieux, vous l'avez rencontré(e)

2. il/elle vous a inspiré confiance, et le premier contact a été top (le 2ème aussi)

3. c'est bon et y a pas de raison que ça se passe mal !


Car si c'est au contraire ce qui suit que vous avez ressenti : fuyez et allez chercher ailleurs

1. vous avez vu sa photo et lu son "à propos" (ou mieux, vous l'avez rencontré(e)

2. il/elle a une tête qui ne vous revient pas du tout mais comme pas cher(e) vous l'avez quand meme contacté(e) et clairement l'échange était froid et pas hyper agréable

3. COUREZ !


Passons, parenthèse fermée. Donc, imaginons que vous êtes face à la bonne personne. Et bien le sourire, dans ce cas, vient tout naturellement. Une séance ne peut pas durer que 30 minutes, il faut un climat de détente et de confiance, un échange plein d'empathie et de discussions et de rires, pour que vous oubliez l'appareil photo et que vous ne vous rendiez même pas compte que votre photographe a capturé ces moments de détente et de confiance.

Il n'est pas question d'avoir au final des portraits hilares. Mais parmi tous les portraits, en avoir de vrais et joyeux, c'est un plus ! Et réellement, le sourire "dentifrice" ou "faux", personne n'est dupe et il n'inspire pas vraiment confiance... Je le dis toujours, mieux vaut un demi-sourire VRAI avec des yeux qui inspirent la bienveillance, qu'un faux sourire avec des yeux vides. Pas vrai ?



Femme en train de rire dans un parc

Femme en train de rire sur un fond gris
















Femme en perfecto de cuir noir qui tourne et rigole



Voilà, si avec tout ça vous n'avez pas direct envie d'aller réserver votre séance photo avec moi, c'est que vous n'avez encore aucune idée des blagues que j'ai en stock pour vous !

Et grand bien vous fasse, parce que je ne suis pas sûre que le monde soit prêt pour ça....


J'espère que cet article blog informatif vous a plu, n'hésitez pas à me dire en commentaire si vous en voulez plus de ce style ! Bisous bisous !


signature













205 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page